Exposition: C'est la vie
Commissaire: Hilde Teerlinck

 

L'exposition C'est la vie réunit le travail de six artistes internationaux qui ont choisi d'utiliser la vidéo et la photo comme moyen de communication.

Depuis quelques années, on a pu constater que de nombreux créateurs - en s'opposant à des tendances artistiques souvent vidées de sens et grandiloquentes - se sont à nouveau intéressés à des formes d'expression moins ambitieuses. Ils ont décidé de recommencer à zéro en prenant comme point de départ la vie quotidienne. L'analyse des circonstances de leur vie privée (famille, maison, travail) leur sert d'inspiration pour la création d'oeuvres dotées d'une fraîcheur surprenante. Leurs créations nous permettent en outre de découvrir des dimensions parfois oubliées liées à ce thème, classique dans le monde de l'art, la confrontation entre l'intime, l'authentique et le faux, l'artificiel.

La prédilection de ces six artistes pour des moyens très actuels, tels que la vidéo ou la photo, est frappante. De nos jours, la plupart des familles dispose d'un téléviseur, d'un appareil photo ou d'une caméra vidéo. Ces outils se sont transformés en objets tout à fait courants. La banalisation de ces médias est prise en compte par les six artistes sélectionnés. Leur attitude en tant que créateur et leur point de vue pourraient être comparés au positionnement d'un père ou d'une mère de famille quelconque. Les thèmes traités sont des situations plutôt courantes, fondés sur la réalité pure et dure. Ils ne cherchent pas à altérer, à itnervenir, ils fuient toute théâtralité et mise-en-scène inutils. Le hasard et l'inattendu jouent souvent un rôle important.

Lucy Gunning et Sally Mann nous invitent à découvrir des univers intimes, observés avec une sensibilité féminine. Joël Bartoloméo et Stefan Banz partagent le même goût obsessionnel, quasi scientifique, pour les petits incidents et les aléas de la vie quotidienne. Les arrangements et les manipulations de Erwin Wurm et Joachim Mogarra se ressemblent dans la manière qu'ils ont tous deux de nous séduire par leur recherche de la poésie cachée dans le monde inanimé des objets usuels de notre quotidien. Ce sont six points de vue, six positions radicales, personnelles et différentes, où l'on détecte toutefois la même passion, le même amour pour le petit et le réel.

Hilde Teerlinck

 


Le CIAC | Le Magazine Électronique | English version | | Sommaire du catalogue