Oeuvres Multimédia et Internet

Eugénie
Premier laboratoire virtuel d'insémination artificielle

Les banques de sperme se sont multipliées - sur terre comme dans le cyberespace -. Ces fournisseurs spermiques tentent de pallier, entre autre, à l'infertilité grandissante des hommes. Ces banques de gênes masculins deviennent des outils inquiétants pour les partisans de l'eugénisme. La tentation d'améliorer l'espèce par le contrôle des naissances ne date pas d'hier... Depuis le début du XXe siècle, plusieurs courants de pensées eugéniques ont influencé les orientations sociales et politiques d'un certain nombre de pays. À la suite de ces constats et en réaction au principe de la banque Repository for Germinal Choice où l'on peut gratuitement s'inséminer le sperme d'un détenteur de prix Nobel, Eugénie est née!

Cette technologie de procréation sélective entraînera des conséquences qui risquent d'avoir, à long terme, certains impacts déstabilisants sur la population. Dans cette optique, Eugénie propose un catalogue descriptif des semences d'une quinzaine de célébrités. Lorsque le choix est arrêté, la mère entame le processus de procréation cybernétique. Après l'accouchement, elle est invitée à visiter son enfant à la pouponnière et peut, dès lors, décrire son évolution. Les arbres généalogiques de tous les donneurs sont également accessibles permettant ainsi une meilleure visualisation de leur progéniture respective. Dans le but de dresser le portrait sommaire de cette population artificiellement inséminée, une étude démographique est compilée statistiquement.

L'équipe hybride qui a réalisé Eugénie est composée de Julie Méalin, Valérie Jodoin et Éric Mattson, selon un concept de Julie Méalin. Ces techniciens proviennent d'univers en mutation constante: communication, biologie, art plastique, nouvelles technologies, sexologie et informatique. Pas de spécialistes, pas d'experts, du parcellaire. La fusion de petits bouts de connaissance segmentée ont généré la réalisation de ce laboratoire virtuel d'insémination artificielle.

Dans le cadre de La Biennale de Montréal, nous avons sélectionné l'oeuvre Eugénie, Laboratoire Virtuel d'Insémination, réalisée en 1998. L'oeuvre a été commentée dans la cinquième édition du Magazine électronique du CIAC.

 


Le CIAC | Le Magazine Électronique | English version |